Blackberry ou iPhone? Quoi choisir?

[publié originalement le 19 janvier, 2010]

Quel fournisseur va gagner la bataille du marché affaires?
Il semble que le marché de consommation a déjà fait un choix et c’est Apple qui l’emporte dans cette catégorie. Lancé avec une campagne agressive de marketing en 2007, le iPhone a vu des milliers de fournisseurs complémentaires s’allier à Apple, développer des applications et surpasser après 8 mois d’existence le nombre d’applications du Blackberry. Certes beaucoup de ces applications sont inutiles mais quelques-unes sont très intéressantes. Elles ont donné du momentum au iPhone pour gagner le segment des consommateurs.
Aujourd’hui, la question se pose qui va gagner le marché du segment affaires le Blackberry ou le iPhone? Il faut se rappeller que Netscape était le numéro un du fureteur Web et Sony Betamax le premier enregistreur vidéo. Une des principales raison du succès d’Internet Explorer est qu’il est pré-installé avec les nouveaux PC. Une des principales raisons du succès de VHS sur Betamax est la capacité d’enregistrement de 4 heures de VHS comparé à 2h pour Betamax à l’époque. Les 2 “challengers” ont profité d’effets de réseaux et du levier de joueurs complémentaires pour obtenir le momentum et déloger le numéro un qui détenait pourtant près de 80% du marché à lui seul.
Le Blackberry est présentement numéro un dans le segment affaires parce qu’il a démontré des avantages notables dans la production de courriels, la facilité d’utilisation, la sécurité et le support TI dans les entreprises. Le Blackberry profite présentement d’un écosystème de fournisseurs complémentaires comme Microsoft ActiveSync, Bloomberg, Oracle, Cognos. Certains diront qu’il manque au iPhone un clavier comme le Blackberry. Le Blackberry est offert avec plus de 200 opérateurs de cellulaire.
L’empire contre-attaque
En moins de 3 ans, le iPhone a déjà remporté la bataille du segment consommateurs.
Apple a appris de l’expérience du iPod et de la nécessité d’avoir un écosystème très fort pour supporter l’innovation. Les employés demandent de plus en plus du support dans les entreprises pour leurs appareils iPhone. Plusieurs croient que d’ici 2-3 ans, le iPhone deviendra le numéro un des nouveaux appareils intelligents dans le segment affaires. Déjà dans certaines industries dont le marché de détail ou la santé, il a un avantage comparatif marqué à cause du modèle des applications. Apple devra se battre pour améliorer la couverture réseau disponible de ses appareils à travers le monde, la durée de sa batterie, et la sécurité de son réseau dans les entreprises. Il y a maintenant 35 M de iPhone dans le monde, lancé en juin 2007. Le iPhone devient un appareil critique pour la collaboration, le partage et la possibilité de concevoir des applications mobiles sur mesure pour la firme pour soutenir un avantage stratégique comparatif.
Les applications du Blackberry sont très coûteuses à développer et maintenir. Le iPhone permet une meilleure collaboration entre les fonctions administratives de l’entreprise. Cela engendre des nouveaux modèles d’affaires pour des applications Business-to-Consumer en terme de ventes, support et service.
Apple a percé le marché des ordinateurs personnels d’abord dans le segment affaires et après dans certaines industries le segment affaires (infographie, vidéo, etc). Cette fois-ci avec le momentum et un écosystème fort, Apple s’attaque maintenant sérieusement au marché affaires des téléphones intelligents.
Louis Rhéaume
Infocom Intelligence